20 aout


le trajet d'aujourd'hui : Corte, Bastia.


  • Nous quittons Corte et sa région montagneuse pour remonter vers Bastia, à de nombreux endroits le long des routes et du manière générale partout en Corse nous voyons inscrit sur les accotements « arabi fora » ce qui n’est pas très malin de la part de certains. sur la route qui mène à Bastia au niveau des zones commerciales une voiture veut me doubler alors qu’il y a ligne blanche continue je ne me serre donc pas et la conductrice commence à me faire des appels de phare et à accélérer pour que je me déporte sur la droite pour la laisser passer, que nenni je ne fait rien et elle me double quand même tout en me lançant des insultes je lui fait un doigt par la fenêtre et elle remet ça de plus belle… pauvre fille… nous arrivons à Bastia et direction le port, nous nous garons en ville pour se balader dans la citée, la vue sur le port et la cathédrale est magnifique depuis le haut Bastia et toutes ces vieilles maisons à étage délabrées sont du plus bel effet.

    Pour le dernier jour en Corse comme de coutume nous souhaitons nous faire un petit resto mais les prix affichés nous refroidissent vite on part alors à la recherche d’un pizzaïolo, en vain impossible de trouve ça c’est quand même incroyable !! On trouve enfin un vendeur qui nous vend 1 pizza mais il ne fait que des tailles uniques et vraiment très petites, une fois mangée on avait toujours aussi faim, et la on tombe sur un camion de pizzas et on commande au cuistot le diamètre de pizza le plus grand qui le a et nous dit de revenir dans ¼ d’heure, ok. On revient et la pizza est prête pour le même prix que la 1ere que l’on avait pris. Et là c’est une maxi pizza on se la garde pour le bateau et on achète par la même occasion une bouteille de coca et magazine de mots fléchés pour le ferry ainsi que le Géo de ce mois si spécial Corse. On monte dans le ferry et on s’installe sur le pont du bateau (le même qu’à l’aller, le Napoléon Bonaparte) on se partage la pizza en 3 et la nous faisons un énorme repas bien calé,

    pour faire descendre tout ça une gorgée de coca, je bois en premier et dès la première gorgée le coca déborde de la bouteille à cause des gaz et je met du coca partout sur le pont. On s’installe sur les fauteuils alloués pour dormir dans unes des salles dédiées à cet effet, ils sont vraiment inconfortables et on décide de s’installer dans les canapés du hall et on trouve le sommeil assez rapidement.