le trajet d'aujourd'hui : Aviemore, Inverness, Balmagara.


  • Nous plions les tentes de bon matin et direction Inverness, pour ensuite longer le fameux Loch Ness. Nous passons près de la distillerie de Glenfiddish à Dufftown mais sans s’y arrêter car nous n’avons pas le temps. Une fois relié Inverness nous descendons vers le début du Loch Ness par la route qui longe ses berges, il est très étendu presque 40 Km sur 1,5 Km de large, c’est une très belle étendue d’eau toute en longueur, nous nous arrêtons près de la rive afin d’admirer le site et peut être voir le monstre du Loch Ness !!

    Christophe ramène dans une bouteille du sable des berges pour un copain qui fait la collection de sables du monde entier, moi je me ramène un caillou. A mi chemin du Loch se trouve le château de Urquhart qui surplombe le loch mais nous ne le visitons pas car beaucoup trop touristique.

    Nous arrivons à Fort Augustus, c’est la fin du loch Ness et nous continuons notre route vers l’ouest du pays, nous passons au dessus du loch Garry

    mais le paysage s’estompe car les nuages s’épaississent dans le ciel, nous traversons des paysages fantastiques longeant divers lochs à travers les montagnes de plus le ciel est très bas et orageux ce qui donne une sensation d’être dans un autre monde, c’est génial. Et voila le loch Duich avec le château d’Eilean Donan où fut tourné ‘Highlander’, ce château est le plus visité d’Ecosse, mais aujourd’hui il n’y a personne ce qui le rend encore plus majestueux sur son île.

    Nous nous arrêtons au bord du rivage du loch Duich devant le château pour manger car il est midi, à côté de la fiesta se trouve un voiture sûrement volée car elle est dans un état pitoyable sale au possible et les roues crevées, nous mangeons donc des boites de sardines en contemplant le château, avec ce ciel bas et couvert cela donne une ambiance géniale. Nous faisons encore quelques kilomètres jusqu’à Balmagara où nous trouvons un petit camping pas loin du pont qui mène à Skye, on s’installe sous des arbres derrière un restaurant, et nous voilà repartis pour visiter le petit village de pêcheurs de Plockton, on se gare le long de la rue qui borde le littoral, cette même rue étant bordée de beaux Yuccas, ce qui est étonnant à cette latitude. C’est marré basse et on peut accéder à l’île qui se trouve à l’entrée du port, ce village a un joli cachet avec ses maisons blanches au toits gris.

    Tout en se promenant sur l’île je fais un peu la gueule à Christophe car il commence à sérieusement à me gonfler avec Solange, c’est tous les jours qu’il nous en parle et je ne sais combien de coups de téléphone par jour, si il n’a que Solange en tête depuis le début du voyage je me demande bien pourquoi il est parti avec nous ? Donc durant la petite heure passée sur l’île c’est un peu chacun de son côté, ce qui nous fait apparemment du bien puisque nous repartons vers Kyle of Lochalsh pour voir comment on peut aller vers l’île de Skye demain, nous en profitons pour se balader dans le village, de retour au camping nous préparons le repas avant que les midges n’arrivent. Il y a une petite superette juste derrière le camping, Chris et Steph partent acheter 2 bouteilles de jus de fruit pour le repas et bien sûr encore une gaffe !!! Car ce n’est pas du jus de fruits ou alors il est hyper concentré en sucre ce qui est imbuvable ou alors c’est du sirops mais une fois coupé à l’eau c’est tout aussi imbuvable … nous retournons au magasin pour acheter de la pommade contre les midges et Steph se prend un moustiquaire intégrale pour la tête, il dit que çà lui servira pour travailler dans les vignes, sur un journal en vente en page principale un article traite justement des midges en disant que c’est le fléau de l’Ecosse depuis quelques années et un proverbe écossais dit que : « quand tu tues un midge il y en a un million qui viennent de suite à son enterrement. Chris et moi nous nous enduisons tout le visage de crème et bien sûr les midges sont au rendez-vous et c’est la que l’on comprend que ces satanées bestioles poussent la perversité à l’extrême car il ne tardent pas à nous piquer au coin des yeux, dans le nez, juste au coin des lèvres !!!!! Juste la où nous avons pas pu mettre de crème. Encore une nuit géniale surtout que la crème ne fait plus effet au bout d’un moment dans la nuit donc quand on se réveille nous avons la surprise d’être piqué de partout.