13 avril 09

le trajet d'aujourd'hui : Capo de Gata, Tabernas.


  • Voilà ce qui s'appelle passer une excellente nuit à 17€ !! 13°C, le portable sonne à 07h00 mais la flemme me fait lever à 07h30, de toute manière le soleil ne pointe pas encore son nez dehors, à part que ce soit un ciel nuageux ? Non non, le ciel est clair et la tente est sèche. Une colonie de moustiques s'est lamentablement écrasée sur le double toit, ils ont voulu entrer mais ils ont trouvé porte clause, par contre ils viennent de trouver le propriétaire de la tente au moment du ptit dèj !!! j'en ai marre de ces bestioles ... obligé de déjeuner sous la tente, comme aux plus belles heures de l'Ecosse y'a 5 ans avec mes amis les "midges". Mon linge est sec, parfait. j'emballe le tout et je décolle d'ici à 08h30, quelle haine !!!! la réception n'ouvre qu'à 09h00 ... c'est quoi ce camping ? je n'ai plus qu'à poireauter pendant 1/2 heure devant la barrière, mais au bout de 10 min le réceptionniste arrive et m'ouvre. Je prends alors la direction des salines de Capo de Gata, et c'est encore 1/2h de perdu car c'est une entreprise privée, la lugune salée est bien là avec un poste d'observation mais c'est tout, on ne peut pas entrer.

    Direction Tabernas et ses paysages mondialement connus, si si ça ne vous dit rien les paysages du désert de Tabernas ? hummm et les fameux paysages de Lawrence d'Arabie, Cléopâtre, Patton, Pour une poignée de dollars, Pour quelques dollars de plus, Le Bon, la brute et le truand, Il était une fois dans l'ouest, Conan le Barbare, les 7 mercenaires, Mad Max 3, Indiana Jones et la dernière croisade, 2001 l'odyssée de l'espace, Fort Bravo, On l'appelle Trinita, La folie des Grandeurs, Mon nom est Personne, Les aventuriers de l'arche perdue, Les Daltons, ... et tant d'autres films cultes ... c'est bon ça vous revient ? Et bien tous ces films n'ont pas été tournées dans le Grand Ouest Américain mais en Espagne et plus précisément ici dans le désert de Tabernas. C'est le plus grand désert d'Europe avec à peu près 300 km2, situé entre 2 sierras (Nevada et Alhamillia) cette région est isolée des vents humides et il ne pleut que 24 cm/an, ajouté à 3000 heures/an d'exposition solaire, ces conditions extrêmes avec la géologie du terrain donnent ces paysages caractéristiques des "badlands". Dans les années 1960, quelques réalisateurs de films (dont Sergio Leone) ont fléré le bon coup : des paysages semblables à l'ouest américain, des coups financiers très bas, des figurants à la pelle, ... voilà l'endroit idéal pour tourner des films/western à moindre frais !!! Pas moins de 14 villages (poblados) artificiels sont construits pour reproduire l'environnement de ces films, aujourd'hui il n'en reste plus que 4, et 1 seul sert encore à tourner des films, pubs, clips, ... : Texas Hollywood. Voilà pour la petite histoire de la région.

    J'arrive à 10h00 dans cette région grandiose depuis la route, j'en bave déjà !!! Je m'arrête à un de ces villages, Mini-Hollywood pour voir le prix d'entrée : 20€ !!! non mais quel vol !!! hors de question de lâcher le reste de monnaie que j'ai et puis même c'est hors de prix. Je m'arrête ensuite à Texas-Hollywood (Fort Bravo) que j'aperçois au fond de la vallée et c'est 16€, mouai c'est le même ordre de prix ... Je continue au village (bien réel celui là) de Tabernas pour trouver le point I afin de glaner quelques infos sur les randos à faire ici. Je sais qu'il se trouve à la Mairie, je me galère bien pour la trouver mais point de point I à l'intérieur, en fait des panneaux l'indiquent à l'extérieur de la ville, tant pis je verrai ça plus tard. Je m'avance à la plus grande plate-forme solaire d'Europe mais on ne peut malheureusement pas y entrer, dommage. Je reviens à ce fameux point I que je trouve enfin à l'entrée de Mini-Hollywood mais il est fermé, par chance sur le panneau d'explication de la région se trouve les chemins de rando, j'en prend une photo de ce panneau, elle pourra me servir.

    Il est 11h00, je m'habille en short, tee-shirt, je prends un polaire en cas et de quoi manger. J'ai le choix entre 3 parcours, le bleu, l'orange et le rouge, je choisis l'orange qui me parait partir dans de grands canyons. C'est parti pour 2h30 de rando dans l'enfer !!!! Je traverse la route et la rando commence là, j'entre de plein pied dans le vif du sujet par las ramblas de Tabernas, un vaste canyon qui me scotche d'entrée !!! je galère au début pour voir les piquets car pas mal de végétation au fond des vallées et parfois les piquets sont cassés, pas question de me perdre dans ce désert. Et bien sûr je me trompe de chemin ... c'est grandiose cette aridité avec le travail de l'érosion de l'eau, du vent, du temps sur la roche, fantastique !!! je me régale, en plus le temps est de la partie avec un grand ciel bleu. Les canyons, les fossés, les failles, ... tout est mêlé pour le dépaysement total !!! Blondin (C. Eastwood dans le bon, la brute et le truand) où te caches tu ? je te retrouverai mort ou vif !!!! Wanted for 10.000$ !!!!!

    la rando n'est pas très dure et j'arrive dans un tableau splendide, quand malheureusement je vois 4/5 tipis indiens (Western Leone) qui gâchent tout ... sans parler de l'autovia qui traverse le désert ... Ces couleurs ocres, c'est ... génial. Dans un petit canyon je monte sur un promontoire rocheux pour becter, il ne fait pas canicule mais un bon petit 27°C puis le vent se lève assez fort tout d'un coup, je suis obligé de mettre le polaire.

    La rando se termine tranquillement par la zone où je l'ai commencé. Me voilà de retour à la voiture, si j'ai le temps en fin d'près midi je ferai une autre rando. 14h00, je vais à Texas-Hollywood (Fort Bravo), le moins cher tant qu'à faire !!! chier de lâcher autant mais bon ça doit pas être dégueu de voir ces villages décors de cinéma. Ce village est le seul des 3 qui restent dans la région à toujours être utilisé pour des films, pubs, clips, ... Sting, Kylie Minogue sont venus tourner un de leur clips, la campagne de pub tv de Pepsi 2004 avec Beckham, et les derniers films connus : Blueberry (2004) et les Dalton avec Eric et Ramzy. Texas-Hollywood à été construit en 1966 pour le tournage du film "le Bon, la Brute et le Truand", il comprend 3 petits villages (village de l'ouest, mexicain et indien), il ya aussi ici la fameuse arche de la scène de la pendaison dans "Il était une fois dans l'ouest". Un spectacle va commencer dans une 1/2 heure devant le saloon, nous sommes une trentaine de personnes à attendre, je trouve qu'on est pas beaucoup ici, tout le monde doit être à Mini-Hollywood, au vu des installations extérieures entre là-bas et ici ça n'a rien a voir, j'ai comme l'impression qu'ici c'est plus authentique, plus dans l'état initial. Le spectacle débute, avec 4 jeunes du coin déguisés en cow-boy et chasseurs de primes, le scénario est bien sûr en espagnol mais on comprend vite l'histoire de trahisons, c'est vraiment pas mal avec de bonnes cascades, ça dure pas loin de 20 minutes. Bien évidement le plus petit des 4 joue le rôle du couillon de base à qui il arrive toutes les misères du monde !!! Enfin le duel final au pistolet sur la musique de l'homme à l'harmonica d' "il était une fois dans l'ouest".

    Un peu rapide mais bien sympa, les 4 comédiens en herbe font tout ici après leur spectacle : ils se font prendre en photo avec les gamins, font faire des ballades en calèche, font essayer des costumes aux gens, y'en a même 1 qui va en bord de route avec son cheval faire la statue en costume pour attirer le touriste !!!! Moi je déambule tranquille dans le village de l'ouest, il a vraiment bien vieilli, on s'y croirai vraiment, d'ailleurs je pense que c'est fait exprès de ne pas trop entretenir le bois pour donner un aspect ancien. Et ce vent qui emporte la poussière dans les rues désertes, comme dirait Blondin : "Le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses !", C. Bronson ne doit pas être loin !!!!! et cette musique country en fond sonore, ce n'est plus un rêve ... Il est possible d'entrer dans certaines baraques (banque, prison, saloon, ...) pour voir les décors complètement délabrés, abandonnés et couverts de poussière. 3 maçons sont en train de restaurer quelques décors du village mexicain. Ce sont de véritables villages avec la place centrale les rues, ruelles, l'entrée des villages, ...

    au bout de 3/4 heure tout le monde est parti, en fait les touristes ne viennent ici que pour le spectacle, c'est dommage car ces installations sont très interressentes, rien qu'à imaginer les scènes de tournage à l'époque. Je me dis que les journées doivent être longues pour les employés, faire 3 représentations par jour et attendre les gens, à les voir faire : 1 dort dans la calèche, l'autre se promène à cheval pendant 5min pour tuer le temps, y'a le temps prochain spectacle à 17h30 ... en plus toujours cette même musique de fond, on s'en lasse très vite et pour eux c'est toute l'année ... 17h00 je m'en vais, je suis couvert de poussière, et dire que j'ai pris une douche hier soir, pas grave.
    Je me suis promis une seconde rando, celle qui mène aux décors d'oasis de Lawrence d'Arabie, je retourne me garer au point I et je me lance dans le canyon derrière. Les randos sont toujours bien indiquées par des piquets au début mais c'est après que ça se gatte, il n'y en a plus et avancer un peu au pif en essayant de repérer les éventuelles traces de pas des randonneurs et la photo du plan que j'ai pris ce matin avec le numérique. C'est grandiose, faut longer la lagune de roseaux et tirer le long du canyon en suivant les ravines.

    J'arrive aux fameux palmiers des scènes de Lawrence d'Arabie, alors oui ça a l'allure d'une oasis mais je ne comprend pas pourquoi ils ne les ont pas enlevés après le tournage, comment peut-on utiliser un site, un écosystème et le modifier en toute impunité, ils auraient dû restituer les lieux comme ils l'avaient trouvé, car il faut savoir que ces palmiers n'ont pas poussé tout seuls, ils ont été planté pour le film et ils ont survécus miraculeusement. Quoique je dis ça mais il faut aussi savoir qu'il a à peine 150 ans la zone désertique de Tabernas était recouverte de forêts mais en raison du défrichement exercé par l’homme, ce n’est plus qu’un immense désert. Bref.

    Je me pose aussi la question de "quand les touristes viennent dans la région de Tabernas, c'est pour voir quoi?" un village de cow-boy ou des paysages uniques ? car je n'ai vu personne ni ce matin ni maintenant marcher sur les sentiers de rando, par contre le parking de Mini-Hollywood était plein à craquer aujourd'hui ... les gens sont d'une feignantise c'est fou !!!! même pour voir des sublimes paysages, ils préfèrent du tout prêt, du consommable, de l'artificiel quoi ... c'est affligeant ... Bref aussi. Il ne savent pas à côté de quoi ils passent. 19h00, après cette journée grandiose, 24°C, je m'engage sur le chemin de rando carrossable pas loin de Texas-Hollywood pour me dégotter un bon coin au milieu d'une petite rambla avec les grillons, tourterelles qui chantent. Je me fais chier comme pas permis pour enfoncer les sardines de la tente, la terre est trop dure, j'espère qu'il ne va pas pleuvoir cette nuit, ça serait un comble en plein désert !!!

    Vite je ferme la tente car un C15 et un 4x4 passent en faisant une poussière de tous les diables !! 20h00 il est grand temps de passer aux fourneaux car le soleil tombe vite, et je commence comme d'habitude par l'apero et en même temps je fais réchauffer mon 1/4 d'omelette sur le couvercle de la gamelle, saucisses, blé, fromage qui a pas de goût, gâteaux.

    la vaisselle faite, j'améliore mon record chaque soir, ça devient une habitude !! et oui encore un jour que je termine avant le coucher de soleil. La nuit approche, j'entre les chaussures de rando dans la 206, elles se sont aérées. Ah oui c'est vrai j'y pense, faut que je répare la double prise allume-cigare car le fusible est grillé, j'ai du câble électrique dans la boite à outils, répare donc ça avec du fil de cuivre. Avec cette poussière, une petite douche n'aurait pas été de refus, je sens que ça va être une nuit plutôt poisseuse, dans les 2 sens du terme !!! De toute manière je peux pas faire mieux qu'y hier soir et pire que la nuit du 10 au 11 ... 21h30 j'hésite au moins à me laver la figure, mais tout d'un coup j'en une envie subite d'oranges !!! je vais m'en croquer une !!! Je feuillette un peu le guide vert et puis l'appel du duvet se fait de plus en plus pressente. Il me semble qu'un chien aboie, ça va pas le faire !!! Bordel !!! en me couchant un truc terrible me gène dans le dos au milieu de la toile de tente !!! 2 bouts de bois qu j'avais oublié d'enlever, obligé d'aller à la pêche au bout de bois sous le tapis de sol ... je me mets la manche pleine d'herbe sèche ...