11 aout


le trajet d'aujourd'hui : Bastia, St Florent, Ile Rousse, Calvi.


  • Le soleil se lève tôt et lorsque nous sortons des couloirs du bateau nous longeons le Cap Corse avec un temps magnifique, la température est déjà agréable pour la matinée. Première impression sur le sol Corse une soif nous a pris à la gorge, on se serait bu 2l toutes les 10 min et la soif va durer tout le voyage. Une fois descendus du ferry avec la 206, nous montons sur les hauteurs de Bastia. On s’arrête pour admirer le paysage et à côté de nous un type est là avec son bull terrier, il nous a coupé l’envie de rester ici. On s’arrête à Saint Florent pour s’acheter quelque chose à manger dans une boulangerie : 1ere escroquerie la chocolatine à presque 1.5€ !!! C’est du vol, on en prend une chacun car la dalle se fait ressentir. On passe près du village de Patrimonio avec son église si typique, ensuite vient la traversée du désert des Agriates pas un village à l’horizon est un paysage quasi lunaire on a pas intérêt à tomber en panne d’essence !!

    Une fois arrivé à l’Île Rousse le bleu azur de la mer s’étend sous nos yeux, quel beau paysage. Calvi approche et les bouchons aussi, nous trouvons un camping tout près du centre ville, le patron nous dit qu’il n’y a pas de problème pour la place, quelle entube !! Il nous a trouvé un minuscule emplacement dans un coin de haie pour nos 2 tentes, on s’est galéré pour les monter l’une sur l’autre … d’autres jeunes qui visiblement n’étaient là que pour faire la fête ont installé leurs hamacs, de plus on ne peut pas rentrer la voiture dans le camping je la laisse donc sur le parking d’un immeuble à côté. Nous partons faire quelques courses au Casino du coin notamment pour acheter un poêle, ensuite on est parti direct profiter de la plage sur l’immense plage du golfe de Calvi avec vue sur la citadelle, la pente est très douce et l’on peut faire 100m en ayant toujours pied, on a bien entendu le ballon « Star Wars » avec nous. On y reste toute la journée tellement elle est bonne surtout que la chaleur est accablante. Le soir depuis le camping nous partons à pied voir la ville et la citadelle ; nous ne sommes pas très emballés par le port, déjà il y a beaucoup de monde et cela fait très très jet set, les prix dans les bars sont inabordables, parmi tous les yachts du port il y aurait celui de Johnny, bref cela nous intéresse pas tellement. Nous continuons vers la citadelle éclairée qui est nettement plus belle que le reste grosse forteresse sur un promontoire rocheux !! La nuit sous la tente fut perturbée par les rentrées successives de boites des jeunes qui étaient la à côté de nous.