31 juillet


le trajet d'aujourd'hui : Nazaré, Conimbriga.


  • Une fois le petit dej avalé on part visiter les ruines romaines de Conimbriga (parmis les plus belles de la péninsule ibérique), nous nous garons en face du musée où se trouve de très beaux bassins ornés de pergolas ; la visite commence par les ruines des maisons de la cité avec de petites mosaïques biens conservées et les systèmes de chauffage,

    on longe ensuite l’aqueduc pour se rendre aux thermes, on se rend compte de la grandeur de cette cité avec une grande surface de ruines. Enfin le clou de la visite ce sont les mosaïques de la maison des jeux d’eau, magnifiques de conservation elles sont immenses et pavent une grande partie du sol,

    on y trouve aussi des bassins agrémentés le tout couvert part une structure métallique.

    On visite ensuite le musée qui ne casse pas des briques. Retour à Nazaré, nous allons faire quelques courses au magasin «Ulmar » juste à côté du camping de la on apprend le mot « obrigado » qui veut dire : merci. Revenu au camping un portugais vient nous voir et voit que l’on est immatriculé 33, il nous raconte alors qu’il a fait les vendanges dans le temps du côté de Blaye, ce qui est pratique au Portugal c’est que tout le monde parle français !! On remarque aussi des Araucaria heterophylla dans tous les jardins des maisons, chez nous en France ce sont des plantes d’appartement. Le soir on se fait des repas de fou et David et Steph donnent le nom à mon poncho qui sert de nappe : « la pieuvre ».


    31 juillet - Portugal, Nazaré, Conimbriga

    31 juillet


    le trajet d'aujourd'hui : Nazaré, Conimbriga.


  • Une fois le petit dej avalé on part visiter les ruines romaines de Conimbriga (parmis les plus belles de la péninsule ibérique), nous nous garons en face du musée où se trouve de très beaux bassins ornés de pergolas ; la visite commence par les ruines des maisons de la cité avec de petites mosaïques biens conservées et les systèmes de chauffage,

    on longe ensuite l’aqueduc pour se rendre aux thermes, on se rend compte de la grandeur de cette cité avec une grande surface de ruines. Enfin le clou de la visite ce sont les mosaïques de la maison des jeux d’eau, magnifiques de conservation elles sont immenses et pavent une grande partie du sol,

    on y trouve aussi des bassins agrémentés le tout couvert part une structure métallique.

    On visite ensuite le musée qui ne casse pas des briques. Retour à Nazaré, nous allons faire quelques courses au magasin «Ulmar » juste à côté du camping de la on apprend le mot « obrigado » qui veut dire : merci. Revenu au camping un portugais vient nous voir et voit que l’on est immatriculé 33, il nous raconte alors qu’il a fait les vendanges dans le temps du côté de Blaye, ce qui est pratique au Portugal c’est que tout le monde parle français !! On remarque aussi des Araucaria heterophylla dans tous les jardins des maisons, chez nous en France ce sont des plantes d’appartement. Le soir on se fait des repas de fou et David et Steph donnent le nom à mon poncho qui sert de nappe : « la pieuvre ».