02 aout


le trajet d'aujourd'hui : Nazaré, Lisbonne.


  • Tôt ce matin nous partons pour Lisbonne toute la journée, pendant le trajet nous nous arrêtons à une petite aire de repos où nous voyons de jolis moulins à vent typiques du pays. On ne s’est pas renseigné sur les transports en commun de la capitale et donc nous ne savons pas si il y à un metro, des tram ou des bus de plus mon guide vert est relativement vieux. C’est la première fois que nous allons dans une si grande ville donc pour se garer je ne sais pas trop comment m’y prendre et comble du comble nous n’avons pas non plus de plan détaillé de la ville !!!! Nous nous garons en pleine banlieue (avenida deos Estados Unidos da America) avec l’incertitude de savoir si nous allons retrouver la voiture le soir. Et c’est parti pour une marche à pied à traverser Lisbonne et quelle marche !!! On s’est planté en voulant sortir de cette banlieue on s’est retrouvé à traverser la rocade ou l’autoroute et manifestement nous ne sommes pas sur la bonne route et après de longues minutes de marche nous voyons un immense stade en construction et puis la direction d’un parc où nous mangeons car il est 12h00 ce parc c’est en fait le plus grand parc de Lisbonne (parque Eduardo VII)

    que l’on retrouve sur le plan, sauvé !! Le mal au pieds commence à se faire sentir mais nous approchons du but car nous voyons le Tage au loin mais la misère n’est pas loin non plus beaucoup d’enfants nous quémandent pour cirer nos chaussures dans la rue, c’est la que l’on se rend compte de la pauvreté dans ce pays. Nous allons visiter le jardin botanique de Lisbonne non loin de l’avenue, ce jardin possède une allée centrale bordée de grands palmiers,

    ainsi que d’arbres immenses au début nous n’avions pas fait attention à quelle variété c’était et en fait c’était des Ficus elastica (caoutchouc) et dire que chez nous c’est des plantes d’appartement. Ils possèdent aussi une très belle collection d’aloe, de cactées et d’euphorbes

    d’ailleurs je me suis ramassé quelques boutures d’aloe et d’aeonium.

    Nous arrivons ensuite sur la place du commerce

    superbe place en face du Tage et la aussi nous nous faisons accosté par des jeunes pour nous revendre du shit. Nous nous baladons au milieu des ruelles pour arriver devant la cathédrale Sé avec des tramway d’un autre temps qui passent devant, Steph repère une fontaine d’eau il suffit de se baisser au niveau du jet d’eau pour boire

    c’est très cocasse, de la placette de la cathédrale nous avons une superbe vue sur le Tage et tout le quartier de l’Alfama. Nous partons donc se perdre dans ce quartier mythique de Lisbonne et nous ne sommes pas déçus tant e quartier à su préserver son authenticité par rapport à la nouvelle ville

    c’est un labyrinthe de ruelles qui descendent, qui montent, qui tournent, fantastique et toujours ces vieux trams. Nous arrivons sur les quais en bord du Tage et nous rejoignons la place du commerce, nous continuons le long du Tage jusqu’à la tour de Belem, au paravent nous passons devant le monument aux découvertes

    à la gloire de Henri le navigateur, et du monastère des Hiéronymites superbe de richesse sculpturale, puis la tour de Belem.

    Il est maintenant temps de rentrer mais rien qu’à penser à la marche de l’aller que cela nous coupe les jambes pour revenir à la voiture de l’autre côté de Lisbonne … par chance sous le pont du 25 avril qui traverse le Tage et qui n’est pas sans rappeler le pont de San Francisco se trouve une gare de tram et nous regardons un peu le trajet et miracle il doit passer dans la région là où nous sommes garés, nous prenons donc 3 tickets en pensant que ça nous rapprochera toujours de la voiture. Et comme un miracle ne vient jamais seul nous ne débouchons à une station de métro à 100 m max de la voiture !!! Si on avait sus ça à l’aller … Nous revenons à Nazaré pour se faire un petit resto de fin de voyage, tout d’abord une bonne douche et nous choisissons un resto avec petite terrasse dans une ruelle allant vers la mer et nous prenons tous les 3 : sardines grillées, que ce fut bon avec un petit rosé bien frais. Et retour au camping pour une nuit bien méritée.

    02 aout - Portugal, Nazaré, Lisbonne, Alfama, Jardin botanique, Belem

    02 aout


    le trajet d'aujourd'hui : Nazaré, Lisbonne.


  • Tôt ce matin nous partons pour Lisbonne toute la journée, pendant le trajet nous nous arrêtons à une petite aire de repos où nous voyons de jolis moulins à vent typiques du pays. On ne s’est pas renseigné sur les transports en commun de la capitale et donc nous ne savons pas si il y à un metro, des tram ou des bus de plus mon guide vert est relativement vieux. C’est la première fois que nous allons dans une si grande ville donc pour se garer je ne sais pas trop comment m’y prendre et comble du comble nous n’avons pas non plus de plan détaillé de la ville !!!! Nous nous garons en pleine banlieue (avenida deos Estados Unidos da America) avec l’incertitude de savoir si nous allons retrouver la voiture le soir. Et c’est parti pour une marche à pied à traverser Lisbonne et quelle marche !!! On s’est planté en voulant sortir de cette banlieue on s’est retrouvé à traverser la rocade ou l’autoroute et manifestement nous ne sommes pas sur la bonne route et après de longues minutes de marche nous voyons un immense stade en construction et puis la direction d’un parc où nous mangeons car il est 12h00 ce parc c’est en fait le plus grand parc de Lisbonne (parque Eduardo VII)

    que l’on retrouve sur le plan, sauvé !! Le mal au pieds commence à se faire sentir mais nous approchons du but car nous voyons le Tage au loin mais la misère n’est pas loin non plus beaucoup d’enfants nous quémandent pour cirer nos chaussures dans la rue, c’est la que l’on se rend compte de la pauvreté dans ce pays. Nous allons visiter le jardin botanique de Lisbonne non loin de l’avenue, ce jardin possède une allée centrale bordée de grands palmiers,

    ainsi que d’arbres immenses au début nous n’avions pas fait attention à quelle variété c’était et en fait c’était des Ficus elastica (caoutchouc) et dire que chez nous c’est des plantes d’appartement. Ils possèdent aussi une très belle collection d’aloe, de cactées et d’euphorbes

    d’ailleurs je me suis ramassé quelques boutures d’aloe et d’aeonium.

    Nous arrivons ensuite sur la place du commerce

    superbe place en face du Tage et la aussi nous nous faisons accosté par des jeunes pour nous revendre du shit. Nous nous baladons au milieu des ruelles pour arriver devant la cathédrale Sé avec des tramway d’un autre temps qui passent devant, Steph repère une fontaine d’eau il suffit de se baisser au niveau du jet d’eau pour boire

    c’est très cocasse, de la placette de la cathédrale nous avons une superbe vue sur le Tage et tout le quartier de l’Alfama. Nous partons donc se perdre dans ce quartier mythique de Lisbonne et nous ne sommes pas déçus tant e quartier à su préserver son authenticité par rapport à la nouvelle ville

    c’est un labyrinthe de ruelles qui descendent, qui montent, qui tournent, fantastique et toujours ces vieux trams. Nous arrivons sur les quais en bord du Tage et nous rejoignons la place du commerce, nous continuons le long du Tage jusqu’à la tour de Belem, au paravent nous passons devant le monument aux découvertes

    à la gloire de Henri le navigateur, et du monastère des Hiéronymites superbe de richesse sculpturale, puis la tour de Belem.

    Il est maintenant temps de rentrer mais rien qu’à penser à la marche de l’aller que cela nous coupe les jambes pour revenir à la voiture de l’autre côté de Lisbonne … par chance sous le pont du 25 avril qui traverse le Tage et qui n’est pas sans rappeler le pont de San Francisco se trouve une gare de tram et nous regardons un peu le trajet et miracle il doit passer dans la région là où nous sommes garés, nous prenons donc 3 tickets en pensant que ça nous rapprochera toujours de la voiture. Et comme un miracle ne vient jamais seul nous ne débouchons à une station de métro à 100 m max de la voiture !!! Si on avait sus ça à l’aller … Nous revenons à Nazaré pour se faire un petit resto de fin de voyage, tout d’abord une bonne douche et nous choisissons un resto avec petite terrasse dans une ruelle allant vers la mer et nous prenons tous les 3 : sardines grillées, que ce fut bon avec un petit rosé bien frais. Et retour au camping pour une nuit bien méritée.