le trajet d'aujourd'hui : Galashiels, Stirling, Dollar.


  • Nous quittons aujourd’hui ce fabuleux camping qui restera un souvenir impérissable !!! Nous remontons vers Stirling, une ville plus grande qu’il n’y parait, et on se galère un peu en centre-ville pour trouver le syndicat d’initiative que l’on arrive enfin à voir pour débusquer un camping pas trop loin d’ici car on compte rester dans la région 2-3 jours, dépêchons nous car nous n’avons pas payé l’horodateur dans la rue où on est garé. On s’arrête au Saintsburry de la ville en contrebas et on achète un peu de viande et de la boisson dont de la limonade, nous prenons aussi du pain et au miracle il y a du pain à la française en fait une baguette de pain industrielle mais emballée et marquée véritable baguette française donc nous en prenons ça nous changera du pain de mis et derrière nous un couple d’écossais d’un certain age nous vois donc nous servir et le maris pour nous faire voir qu’il a bon goût demande à sa femme comme un petit garçon si il peut lui aussi prendre du pain français. Nous trouvons aussi de la vache qui rit écossaise : la laughing cow !!

    Christophe veut aussi des timbres pour écrire en France et trouve une machine automatique qui distribue des timbres et en prend un ticket, en fait ce n’est pas des timbres postaux mais des timbres pour des associations caritatives !!! Bien joué Fob. On part pour trouver le camping indiqué par le syndicat, près du village de Dollar, on le trouve aisément et il est d’un tout autre standing que le 1er à Galashiels !! pour prouver aux 2 autres que je ne suis pas si mauvais en anglais qu’ils veulent bien le croire c’est moi tout seul qui vais à l’accueil pour demander et je m’en débrouille pas si mal. Ce camping est nickel est on s’installe en lisière d’un près où se trouvent des vaches, on installe la corde à linge à 2 arbres derrière nos tentes. On se fait le repas de midi tranquille et on entame la limonade achetée et elle se révèle imbuvable tellement elle est sucrée, malheureusement la bouteille de camping-gaz nous lâche c’est bien notre veine on part donc voir le voisin qui est un écossais du nord en vacances pour le week-end et lui demander si nous pouvons finir de faire chauffer notre casserole et il accepte avec gentillesse par contre on remarque qu’il est amateur de bières il y a une dizaine de cannettes vides au pied de sa chaise longue, il doit être un bon fut à bière celui-là. On part l’après midi pour visiter Stirling et ses environs, on retraverse Dollar et se qui nous choque c’est le nombre de corbeaux partout que ce soit dans la campagne ou dans les villes il y en a partout. Arrivé à Stirling nous repartons au Saintsburry acheter une bouteille de vin de France pour notre voisin pour le remercier de nous avoir dépanné, mais les prix d’un bon Bordeaux nous rebutent vite et nous lui prenons une bouteille de vin de pays de l’Aude à 10€ environ … nous partons ensuite en centre ville à la recherche d’une bouteille de gaz et la bien sûr comment trouver un Décathlon ici ? Chris demande à un passant où trouver cela et le type nous « séquestre » Chris dans sa voiture pour l’emmener au plus vite à un magasin spécialisé de sport malheureusement il ne trouvera pas la bonne bouteille, mais quelle gentillesse d’avoir emmené Christophe en voiture !! Nous entamons une petite promenade en centre ville avec la montée au château en longeant les remparts,

    une fois en haut nous déambulons dans le cimetière d’une église fortifiée (Holly rude) et Steph aperçoit des lapins qui gambadent parmis les tombes.

    On longe ensuite le musée de la prison tout en hésitant d’y aller car ça pas l’air mal. On passe ensuite à côté du pont de la bataille de Stirling où William Wallace a battu les anglais pour la 1ere fois.

    A 5km environ de Stirling se dresse sur une butte un monument à la gloire de William Wallace le héros national,

    en fait il faut se garer en bas de la butte et se faire l’ascension à pied, heureusement que c’est parmis un couvert végétal dense pour être à l’ombre. Une fois en haut le monument devient immense et très élancé et la vue est superbe sur toute la plaine de Stirling.

    Ce monument abrite le musée qui possède l’épée de William Wallace. Nous finissons la journée par une petite ballade en pleine campagne, on se gare en bout de chemin boueux pas possible on va être propre tout à l’heure. En fait ce petit chemin nous mène à une statue de grès rouge de William Wallace qui domine la plaine. De retour au camping une petite douche s’impose et c’est Steph qui s’y colle en 1er, mauvaise nouvelle la douche est payante via un petit compteur minuterie à l’entrée des sanitaires. En fait pour la bouteille de gaz, derrière la réception ce trouve des bombonnes de gaz pleines, en fait des recharges et miracle il en reste une du même modèle que nous recherchons, elle est un peu pourrie mais c’est pas grave elle fera l’affaire et nous l’achetons à la réception. De plus nous offrons à notre voisin la bouteille de pinard pour le remercier de son geste de midi et il ravis de l’amabilité des français. La nuit va reveller son lot de surprises et oui à partir de 4h00 du matin les corbeaux se sont mit à croisser d’une manière très pénible juste un cri bref toutes les 10s pendant 4h00 impossible de dormir !!