le trajet d'aujourd'hui : Stirling, les Trossachs.


  • Ces satanés corbeaux furent terribles, la matinée commence bien et dès le matin un voisin en face de nous qui loue un mobil home est en train de tondre la pelouse autour alors que l’herbe est tondue déjà à raz, c’est fou ce que le gazon peut être une obsession chez les écossais. Nous partons donc de bon matin se balader dans la région des Trossachs,

    on ne fait pas dix kilomètres que l’on se trouve nez à nez avec des vaches des Highlands en train de brouter dans la fougère dans un talus,

    un peu plus loin un écossais en tenue traditionnelle avec le kilt sans savoir se qu’il avait dessous était en train de jouer de la cornemuse au bord de la route, il tombe une petite pluie fine ça doit pas être très marant pour lui. Nous n’avons que le plan sur le guide vert Michelin pour se repérer ce sui vaut de nous perdre dès le départ en croyant que le tour des Trossachs se ferait à pied on entame la rando à l’entrée d’une forêt emménagée avec des explications sur l’histoire et l’évolution de celle-ci. On y reste bien 1 heure ½ sans voir la trace d’un loch ce qui nous fait dire que l’on s’est planté et on revient à la voiture et c’est là que l’on a comprit que l’on venait de visiter le Queen Elizabeth Forest Park qui se trouve lui-même dans le parc des Trossachs. Et en fait la rando se fait en voiture dans tout le parc donc c’est parti jusqu’au loch Drunkie d’où on surplombe le loch

    depuis l’aire de pique-nique et c’est là que l’on mange pour midi, Fob aperçoit au loin sur la route bordant le loch une 2CV. S’ensuit differents lochs du plus sombre au plus clair, des eaux agitées comme des mers d’huiles entourées de montagnes comme de forets.

    Nous arrivons au loch Katrine la route se termine en cul de sac et nous rebroussons chemin pour prendre une superbe petite route qui mène jusqu’au loch Lomond, nous arrivons à Inversnaid et Chris se gare sur le petit parking qui borde le loch Lomond et fatalité il y a 2 autres voitures françaises à côté de nous et Chris immortalisera les 3 voitures par une photo. La majesté de ce loch est terrible en plus le mont Lomond se reflète dans l’eau quel paysage grandiose. Quelle balade magnifique il se dégage avec ces paysages un romantisme style 19eme siècle.

    Nous rentrons vers Stirling et nous prenons une bouteille de coca pour le soir. En arrivant vers Dollar nous allons visiter le château du Clan Campbell, nous ne le voyons pas depuis la route principale car il se trouve perché en haut d’une colline parmis la végétation dense. De plus il est mentionné dans le guide vert qu’il y a très peu de places de parking une fois en haut, nous sommes en fin d’après-midi mais bon on tente quand même le coup d’y aller à pied il ne doit pas être bien loin non plus. Le problème est qu’il ferme à 18h30 et qu’il est 18h00 passé quand nous débutons la montée, il va falloir se grouiller. Et la montée va se reveller terrible nous voyons le temps défiler et la montée est de plus en plus dure et nous allons de plus en plus vite !! Une voiture nous double nous sommes bleus ! Nous apercevons enfin le château sur son promontoire rocheux qu’il va falloir contourner

    et il doit rester 5 min avant la fermeture et évidement nous arrivons au parking au ¾ vide, quelle haine nous aurions pu venir en voiture … nous tirons une langue à traîner par terre essoufflés pas possible. Le guichetier nous accueille tout étonné de nous voir aussi fatigués et on lui dit que l’on vient de faire toute la montée en courrant, il n’en revient pas et rien que pour ça il accepte de nous prendre en visite même après l’heure de fermeture, 5s après être entrés dans l’enceinte du château des visiteurs arrivés en voiture garés sur le parking veulent eux aussi venir visiter le château malheureusement le type leur dit que l’heure est passé, ils sont dégoûtés de nous voir nous rentrer et pas eux !! Ce château est vraiment bien conservé avec de superbes salles voûtées

    et une fois sur la terrasse de la tour nous avons une superbe vue sur toute la plaine de Stirling. Nous redescendons tranquillement vers la voiture puis direction le camping et une bonne douche après cette journée bien remplie, maintenant le repas et ça commence fort avec coca qui avait été bien secoué déjà dans la voiture et j’ai l’honneur de l’entamer et évidement au moment de boire à la bouteille les gaz se mettent sous pression lorsque je bois et j’en met partout, bien joué Régis !! Christophe ce met à me chambrer pendant tout le repas en m’appelant le ‘Neuneu’ alors le neuneu en vacances, le neuneu qui mange, le neuneu qui …, Steph s’y met aussi en chantant une musique de cirque et le fou rire me prend et impossible que je finisse le repas, les voisins ont dû nous prendre pour des tarrés de français ... Encore une super nuit en compagnie de nos amis les corbeaux toujours aussi pénibles.