04 aout


le trajet d'aujourd'hui : Ciudad Rodrigo, Salamanque, Burgos, Victoria, Bordeaux.


  • Nous repartons vers la France et la traversée de l’Espagne va se révéler être une fournaise, nous ne croisons aucune voiture tout le long de la traversée parmi les prairies grillées et les champs de chênes verts où les taureaux se mettent à l’ombre

    on se croirait en plein Texas quelle sensation étrange. Steph sûrement fatigué du voyage et de la chaleur pique un bon roupillon

    alors que David m’a remplacé au volant de la 206, nous traversons l’Espagne sans encombres jusqu’à Vitoria nous retrouvons aussi le petit village perché où nous avions mangé à l’aller on y a refait une pose pique-nique. Après Vitoria j’ai repris le volant et nous avons rencontré une déviation sur un col de montagne donc nous avons du rallongé. Heureusement dans la voiture nous écoutons l’intégrale de Coluche. Arrivée à la frontière française nous tombons sur un bouchon monstre sur la nationale, en se concertant nous prenons la décision de remonter jusqu’à Bordeaux par l’autoroute car David a son train en début de soirée, nous quittons le bouchon et c’est parti contre un contre la montre pour que David soit à l’heure car on avait pris pas mal de retard au niveau de Biarritz, même David était prêt à me payer un éventuel pv pour excès de vitesse !!! Sur l’autoroute en suivant une voiture qui tractait une remorque un écrou de cette dernière c’est devissé et a rebondit sur mon capot de voiture et sur le pare-brise, résultat un bon pet sur le capot. Nous arrivons au niveau de Cestas et de nouveau un petit bouchon mais sans conséquence. Nous arrivons enfin à la gare de Bordeaux avec 20min d’avance sur le départ de son train vers Toulouse. David est bien rentré et j’ai ramené dans la foulée Steph à Bayon/Gironde et moi je suis rentré tranquillement à Saint Martial.

    Quelques semaines plus tard je recevais par la poste le constat de pv que j’avais pris à l’aller…


    A l’année prochaine !!

    04 aout - Portugal, Ciudad Rodrigo, Salamanque, Bordeaux

    04 aout


    le trajet d'aujourd'hui : Ciudad Rodrigo, Salamanque, Burgos, Victoria, Bordeaux.


  • Nous repartons vers la France et la traversée de l’Espagne va se révéler être une fournaise, nous ne croisons aucune voiture tout le long de la traversée parmi les prairies grillées et les champs de chênes verts où les taureaux se mettent à l’ombre

    on se croirait en plein Texas quelle sensation étrange. Steph sûrement fatigué du voyage et de la chaleur pique un bon roupillon

    alors que David m’a remplacé au volant de la 206, nous traversons l’Espagne sans encombres jusqu’à Vitoria nous retrouvons aussi le petit village perché où nous avions mangé à l’aller on y a refait une pose pique-nique. Après Vitoria j’ai repris le volant et nous avons rencontré une déviation sur un col de montagne donc nous avons du rallongé. Heureusement dans la voiture nous écoutons l’intégrale de Coluche. Arrivée à la frontière française nous tombons sur un bouchon monstre sur la nationale, en se concertant nous prenons la décision de remonter jusqu’à Bordeaux par l’autoroute car David a son train en début de soirée, nous quittons le bouchon et c’est parti contre un contre la montre pour que David soit à l’heure car on avait pris pas mal de retard au niveau de Biarritz, même David était prêt à me payer un éventuel pv pour excès de vitesse !!! Sur l’autoroute en suivant une voiture qui tractait une remorque un écrou de cette dernière c’est devissé et a rebondit sur mon capot de voiture et sur le pare-brise, résultat un bon pet sur le capot. Nous arrivons au niveau de Cestas et de nouveau un petit bouchon mais sans conséquence. Nous arrivons enfin à la gare de Bordeaux avec 20min d’avance sur le départ de son train vers Toulouse. David est bien rentré et j’ai ramené dans la foulée Steph à Bayon/Gironde et moi je suis rentré tranquillement à Saint Martial.

    Quelques semaines plus tard je recevais par la poste le constat de pv que j’avais pris à l’aller…


    A l’année prochaine !!